Acquérir un domaine viticole, petit guide

La France reste parmi les meilleurs producteurs de vin dans le monde après l’Italie. Fort de cette attractivité, bon nombre d’investisseurs étrangers privilégient les vignobles français. Mais il n’y a pas que les banques ou les ressortissants étrangers qui peuvent accéder à ces terres viticoles. Par amour et passion du vin, les particuliers peuvent aussi en faire un placement intelligent, 100% français.

Domaine-viticole

Conseils pour bien investir

Passer du rêve à la réalité est désormais possible en achetant un domaine viticole. Mais pour faire de ce placement un investissement rentable, il faudrait également avoir un important fonds de roulement.

En 2013, plus de la moitié des acheteurs français ont pu réaliser leur rêve d’acquérir leur propre vignoble. A moins de 800 000€, on peut tout à fait acheter une propriété via une agence immobilière. Cependant, pour que le bien soit fructueux, il est plus judicieux d’y investir jusqu’à 2 ou 3 millions d’euros. Et pour que l’exploitation soit lucrative, la surface doit faire au moins 5 voire 15 ha de vignes.

Comme toute autre entreprise, une propriété viticole est aussi une entreprise qui se gère et il faut être vigilant sur la trésorerie. Cela vous permet de voir votre investissement avancer et éviter les endettements.

Trouver la propriété idéale

Se reconvertir dans l’exploitation viticole est une excellente alternative pour gagner sa vie en toute indépendance. Pour acquérir un domaine viticole et dénicher une propriété facilement exploitable, vous avez le choix entre traiter avec un particulier ou un professionnel. Nombreux sont les viticulteurs sérieux qui mettent en vente leur terre pour des raisons financières ou départ en retraite. Cela ne vous empêche tout de même pas de consulter plusieurs agences pour avoir une idée sur le type de propriété adaptée à votre budget.

Si un projet de vente, de reprise ou de cession vous intéresse, n’hésitez pas à demander des avis auprès d’un expert. Sachez qu’il est toujours mieux de cibler les domaines rarement exploités, mais dont l’appellation dispose d’une bonne notoriété. Malgré sa faible exploitation, vous pouvez toujours développer son potentiel caché.

Que ce soit via un particulier ou un professionnel, il existe quelques documents que vous devez consulter avant de passer à la transaction. Vous devez vous renseigner sur le casier viticole du domaine, l’attestation de sa situation ainsi que le cahier des charges de l’appellation.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/10/d600682194/htdocs/WP/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *