Investir Facile

L'investissement en toute simplicité !

Acheter une maison est un grand projet qui coûte cher. Il faut posséder un gros budget. Si vous avez décidé d’acheter une maison, vous devriez avant toute chose préparer le financement. Nous allons vous montrer dans cet article, quelques moyens pour financer ce projet immobilier.

maison avec piscine

Différentes façons de financer son projet d’achat de maison

Pour acheter une maison, on peut choisir entre trois types de financement. On peut citer les capitaux propres. La solution idéale c’est de financer soi-même l’achat d’un bien immobilier. Mais cela peut être difficile à condition d’avoir des héritages, des épargnes ou de réussir dans les affaires. Les personnes qui ont cette opportunité sont rares. Pour ces dernières, elles optent pour le crédit immobilier. Cet emprunt peut être obtenu soit auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Les établissements qui offrent ce prêt bancaire sont nombreux. Il est nécessaire de trouver le taux le plus compétitif. Pour ce faire, il est possible d’utiliser les comparateurs de crédit en ligne. Cependant, il faut savoir qu’obtenir un crédit immobilier peut être difficile sans apport financier ni une situation professionnelle stable. Pour défendre votre dossier auprès des banques, vous pouvez faire appel aux services d’un courtier immobilier. Puis, il est recommandé d’éviter les découvertes bancaires, présenter des relevés de comptes propres et montrer de la transparence à la banque.

Outre ceux-ci, il existe aussi un autre moyen de financer son projet d’achat qui est le sponsoring. Vous pouvez demander de l’aide à vos proches ou même trouver des donateurs qui pourront accepter de prendre en charge les frais de l’acquisition de la maison.

Comment préparer le financement pour un achat d’un appartement ?

L’achat d’une maison luberon que ce soit une première acquisition, un investissement locatif ou un bien secondaire requiert une bonne préparation financière. Il faut suivre quelques étapes. La première est de faire le point sur les finances personnelles et sur les besoins à moyen et long terme. Ensuite, on passe par l’évaluation du prix de l’achat. Pour le faire, il faut considérer les différents frais de l’acquisition à savoir le prix du bien, le salaire du notaire, la commission d’une agence immobilière, les travaux de rénovation, la mise en place de la garantie et les frais de déménagement. L’agent immobilier perçoit une commission entre 5% et 10% du prix d’achat du bien, le notaire des honoraires de négociation et l’architecte quant à lui obtient des honoraires libres compris également entre 5% et 10% du tarif de la construction.

Puis, la deuxième étape consiste à définir l’apport personnel qu’on dispose pour financer une partie de l’achat. Les banques considèrent comme apport personnel les économies, les prêts aidés ou réglementés ou encore une somme à percevoir rapidement comme la revente d’un logement ou d’une épargne salariale.

Enfin, la dernière étape serait d’estimer la capacité de remboursement qui est le montant mensuel maximum qu’on peut rembourser pour un crédit immobilier. Une fois cette capacité déterminée, on estime le montant du crédit à emprunter.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire