Investir Facile

L'investissement en toute simplicité !

Personne n’est à l’abri d’un sinistre. Une baignoire qui déborde, la pluie qui s’infiltre par les fenêtres, endommageant les planchers, les murs et même le logement d’un voisin, une cigarette mal éteinte, des fils électroniques endommagés… Ces risquent augmentent d’autant plus dans le cas de condos empilés les uns sur les autres.

Respecter les mesures de sécurité et élaborer un plan d’évacuation pour tous les occupants revêt alors une importance accrue. Voici donc certaines de ces mesures à mettre en place en cas de désastres, tels qu’un incendie, un ouragan, un séisme ou une inondation due à une catastrophe naturelle ou à un bris de tuyau, par exemple.

Prévoir votre assurance pour éviter d'avoir le condo sous l'eau

Prévenir plutôt que guérir

1- Le service des incendies devrait vérifier annuellement l’ensemble de l’immeuble dès la construction des condos : batteries des détecteurs de fumée changées, détecteurs de gaz fonctionnels, extincteurs de fumée pleins, sorties de secours dégagées, etc. Des exercices d’évacuation des occupants devraient également être faits au moins une fois par an.

Il faut afficher le plan d’évacuation en cas d’incendie dans les couloirs de l’immeuble à la vue de tous. Il inclut la marche à suivre et une représentation de l’immeuble avec ses sorties de secours, les trajets pour s’y rendre, le point de rassemblement extérieur, en plus de l’emplacement des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone et des extincteurs.

2- Plutôt que de remiser des substances inflammables dans votre condo (pots de peinture, térébenthine, huile à moteur, antigel, bonbonne de gaz, briquettes pour le barbecue…), mettez-les dans un casier ou cabanon extérieur. À l’inverse, réunissez vos objets de valeur dans un coffre-fort anti-feu et hydrofuge.

3- Est-il temps de remplacer votre chauffe-eau? D’une durée de vie moyenne de 10 ans, s’il se mettait à couler ou s’il y avait rupture de tuyau, savez-vous comment couper l’alimentation d’eau? Savez-vous aussi comment couper l’alimentation en gaz ou en électricité?

4- Gardez une liste de certains numéros de téléphone à portée de main sur le réfrigérateur, dans un bagage d’urgence ou dans votre cellulaire et mettez-la à jour chaque année : pompiers, police, ambulances, plombier, électricien, gestionnaires(s) de l’immeuble, compagnies de nettoyage, menuisier, compagnie spécialisée en séchage à froid, etc. Au minimum, le gestionnaire ou le conseil d’administration devrait avoir les coordonnées de tous les occupants pour s’assurer que personne ne manque à l’appel.

5- Conservez en tout temps un bagage d’urgence facile à saisir à la volée. Celui-ci devrait comprendre des vêtements de rechange, une trousse de premiers soins, des bouteilles d’eau, des collations non périssables et un peu d’argent comptant. Vous pourriez même laisser un équivalent (sans argent) de ce bagage dans votre véhicule.

Pendant un incendie…

– Toucher les portes et les poignées du revers de la main pour détecter la chaleur avant de sortir de la pièce et les fermer derrière vous pour limiter la propagation des flammes.
– Mettre un drap ou un autre tissu au bas d’une porte chaude pour éviter que passe la fumée.
– Aller vers la fenêtre pour sortir ou être évacué par les pompiers.
– Si aucune fenêtre n’est accessible, se servir des escaliers, pas des ascenseurs.
– Couvrir votre bouche et votre nez d’un linge mouillé pour ne pas respirer la fumée et longer les murs à quatre pattes pour mieux voir où vous allez.
– Se rendre au point de rassemblement prédéterminé et appeler le 9-1-1 une fois sorti.

Ne retournez jamais dans un immeuble en flammes et, une fois le feu éteint, n’y entrez qu’avec la permission des autorités compétentes.

Réclamation d’assurance

Le C.A. ou la compagnie de gestion de l’immeuble exige généralement que chaque copropriétaire se munisse d’une assurance habitation ou dommages minimale (500 000 $, 1 million $, 2 millions $, etc.) s’il s’avère que la négligence de l’un eux soit à l’origine du sinistre.

Il est également recommandé de lister vos biens, leurs prix et les numéros de série de vos appareils électroniques importants pour aider avec vos réclamations. Si possible, préservez aussi les factures des items les plus dispendieux et prenez des photos. Gardez toutes ces informations en lieu sûr, comme dans un coffre-fort anti-feu et hydrofuge ou un coffre de sûreté à votre institution bancaire. Conservez aussi les reçus des dépenses additionnelles de restauration et d’hébergement occasionnées par le sinistre.

Dans le cas de dégâts d’eau et d’incendies associés à la négligence humaine, par exemple en raison d’un voisin ou d’un vice lors de la construction du condo, votre assureur tentera d’abord de voir où repose la responsabilité.

À noter, si les assurances couvrent automatiquement les incendies et les dégâts d’eau liés aux pluies diluviennes ou aux grands vents, certains sinistres comme les séismes doivent être ajoutés par le souscrivant. Les inondations liées aux crues ne sont jamais couvertes, mais peuvent être indemnisées par les différents paliers de gouvernement (municipal, provincial et parfois fédéral pour les catastrophes naturelles à grande échelle).

Il importe donc de savoir ce qu’inclut votre police.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Prévoir un plan d'évacuation en cas de sinistre, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire