Transactions immobilières au Maroc : rôle de l’office des changes

Le Maroc, situé à seulement quelques heures de la métropole, attire toujours les étrangers et les français pour son soleil, sa culture mais aussi pour les prix de l’immobilier. De nombreux français ont fait le choix d’acheter en résidence principale ou secondaire un appartement, une villa ou un Riad. Les prix restent très attractifs pour les futurs acheteurs. Comment effectuer facilement une transaction immobilière quand on est étranger et quel est le rôle de l’office des changes marocain ?


villa maroc

 

Effectuer une transaction immobilière au Maroc

Pour faire un bon investissement au Maroc il est conseillé de d’avoir déjà visité le pays, de choisir une ville et un quartier que l’on connait pour ne pas se retrouver, par exemple, à 3h du centre. Il est important de faire attention à la qualité de la construction, de vérifier que le prix proposé est juste en comparant les offres de plusieurs promoteurs ou de faire appel à des professionnels qui sont nombreux et bien implantés. Les prix de vente sont toujours en dirhams (dh). La première chose à faire, une fois l’achat prévu est d’ouvrir un compte bancaire marocain en dirhams convertibles en devises. Un notaire sera nécessaire. C’est un officier public qui interviendra tout au long de la procédure. Le bien immobilier doit être immatriculé et titré. Il est nécessaire de vérifier le titre de propriété à la Conservation Foncière. De nombreuses taxes sont également à la charge du futur propriétaire, il faut en tenir compte avant de signer. Passer par une agence immobilière facilite les démarches qui sont nombreuses.
Si vous souhaitez acheter sur Casablanca et ses environs, faites appel à l’un des nombreux acteurs proposant la vente et la location d’appartements, de Riads, de villas, de terrains et de bureaux qui pourra vous guider.

 

Le rôle de l’office des changes

L’office des changes au Maroc a son importance. C’est un service public qui s’occupe de la réglementation des changes et des statistiques des échanges extérieurs. Alors que la plupart des opérations commerciales et financières sont libres, les transactions immobilières réalisées par des étrangers nécessitent son accord. En général, le cession des biens se fait en dirhams mais il y a exception si la cession a lieu entre deux personnes étrangères ou si la vente est faite par des étrangers à des marocains installés à l’étranger. Toutes ces opérations doivent être enregistrées dans un compte rendu déposé sous 3 mois à l’office des changes. Il apporte aussi une garantie de transfert avec la convertibilité pour les étrangers. Cela permet l’entière liberté pour les investisseurs étrangers et leurs opérations, en général acquise au bout de deux ans (qu’il s’agisse d’une société ou d’investissements immobiliers).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/10/d600682194/htdocs/WP/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *