Qu’est-ce que la gestion de patrimoine et des actifs ?

Avec la gestion de patrimoine, l’épargnant confie la gestion de ses avoirs à un sujet habilité à agir pour son compte dans les limites du mandat souscrit.

Mais qu’est-ce que la gestion de patrimoine en détail ? Comment cela fonctionne-t-il ? Quels en sont les avantages ?

La gestion de patrimoine, une définition

La gestion de patrimoine est une forme d’investissement par laquelle l’épargnant, au moyen d’un mandat, confie la gestion de ses avoirs à une personne habilitée à opérer en son nom avec son argent, dans les limites du mandat signé par le client lui-même. L’intermédiaire, soit un cabinet tel que celui de SFP-CGP à Lyon décide de manière autonome comment investir le capital du client, selon les termes et conditions établis par l’accord entre les parties.

Types de gestion des actifs

Les gestions patrimoniales sont fondamentalement de 2 types : GPM et GPF. Dans le premier, acronyme de Gestion Patrimoniale Mobile, le patrimoine du client est principalement investi dans des instruments financiers tels que des actions, des obligations, des ETF et des produits dérivés tandis que dans le second, acronyme de Gestion Patrimoniale en Fonds, le patrimoine est investi dans des quotas de fonds communs et de sicav. De leur côté, les GPF peuvent être “monomarques” ou “multimarques” si les parts sont investies dans des fonds d’une seule société ou dans des fonds de différentes entités.

Les avantages de la gestion des actifs

Mais quels sont les avantages de la gestion des actifs ? Ce type d’investissement permet une plus grande personnalisation des solutions de gestion financière, qui sont effectivement adaptées aux particularités de l’investisseur.

En général, ce type d’investissement permet également une grande transparence en termes de coûts et de composition du portefeuille d’investissement.

Dans le cas de la gestion d’actifs en valeurs mobilières plus avancée, il existe également un avantage en termes de commodité : les coûts d’investissement sont beaucoup plus faibles. C’est au bénéfice de la performance.

Le régime fiscal de la gestion d’actifs

La gestion d’actifs est l’une des solutions les plus efficaces du point de vue fiscal, outre le fait que c’est l’intermédiaire qui exécute toutes les obligations au nom de l’épargnant. L’efficacité s’exprime dans le fait que les gains (gains en capital et/ou, intérêts, dividendes et coupons) et les pertes (pertes en capital et/ou frais de commission) sont compensés entre eux, à la fin de l’année avec une somme algébrique.

Comment fonctionne généralement une relation de gestion d’actifs

Mais quel est généralement le processus qui conduit à la création d’une ligne de gestion des actifs ? Tout d’abord, le gestionnaire vise à définir les objectifs d’investissement et les caractéristiques de l’investisseur en termes de profil de risque et de résultats attendus.

Cette “étude” conduit à la construction de la meilleure allocation d’actifs possible. Dans le cas des intermédiaires les plus vertueux, un conseiller dédié est à la disposition du client à tout moment.

En général, une équipe de gestion continue de surveiller les instruments utilisés dans les portefeuilles d’investissement, afin de comprendre s’ils sont toujours à jour et adaptés aux besoins et aux objectifs des différents épargnants.